Freddy Loix : « Guillaume De Ridder est rapide, intelligent et motivé ! »

DSC_2761-65573

Longtemps en tête de la catégorie des Juniors lors du dernier Rallye de Wallonie, avant d’être retardé par un problème technique, Guillaume De Ridder a fait un retour remarqué en Belgique. Le Nivellois a déjà appliqué les conseils de son « coach » de luxe : Freddy Loix, le triple champion de Belgique.

 

Depuis le dernier Rallye du Condroz, en novembre, Guillaume De Ridder n’avait plus fait d’apparition sur les épreuves belges. Son retour aux affaires au Rallye de Wallonie, en compagnie de son copilote François Geerlandt, était donc particulièrement attendu. Et sur les spéciales à la fois rapides et techniques de la région de Namur, le jeune Nivellois de 23 ans a une fois encore confirmé qu’il est actuellement l’un des meilleurs jeunes rallymen belges. En tête de la catégorie des Juniors et de la classe RC4 durant toute la journée du samedi, Guillaume voyait ses espoirs de victoire s’envoler juste avant le terme de la deuxième étape. « Dans la toute dernière spéciale du samedi, une pierre est venue déchirer la courroie d’alternateur de notre Peugeot 208 R2 », raconte-t-il. « Nous avons perdu la direction assistée et une partie de l’éclairage. Dans notre malheur, nous avons eu de la chance de ne pas devoir abandonner… »

 

Mais avec plus d’une minute concédée à son rival, Polle Geusens, Guillaume savait que les jeux étaient faits. « Certes, nous devons nous contenter de la deuxième place, mais sans ce problème mécanique nous avions clairement la possibilité de gagner », précise le Nivellois. « Ça fait partie du rallye et je veux surtout retenir les points positifs de cette participation : notre pointe de vitesse, le bon travail avec mon copilote François Geerlandt… et le fait que nous n’avons pas commis la moindre erreur alors que les conditions étaient incroyablement difficiles, surtout le samedi avec des routes recouvertes de boue. »

 

A l’aube de cette saison 2016, Guillaume applique déjà les conseils qui lui sont donnés par son nouveau « coach », Freddy Loix. « Je suis très honoré que Freddy ait accepté de m’aider et je l’en remercie », explique le jeune pilote. « Je dis toujours que tout conseil est bon à prendre. Mais quand il est donné par quelqu’un qui a son expérience et son palmarès, ce conseil a encore plus de valeur. Freddy est vraiment quelqu’un de super sympa et de très généreux dans son approche avec les jeunes. Non seulement il a disputé un très grand nombre de rallyes, mais il a aussi une incroyable expérience en tant que pilote d’essais, notamment pour Michelin et Skoda aujourd’hui. »

 

Ancien représentant officiel en Championnat du Monde des Rallyes (pour Toyota, Mitsubishi, Hyundai et Peugeot) et monté à trois reprises sur un podium mondial, Freddy Loix a aussi décroché le titre de vice-champion de l’Intercontinental Rallye Challenge (IRC) en 2008 avant de coiffer trois couronnes nationales consécutives depuis 2013. « Guillaume est un pilote à la fois rapide et intelligent », précise « Fast Freddy ». « Et puis, il a eu le cran de venir me demander si je pouvais l’aider, ce qui est aussi un signe qu’il est à l’écoute et particulièrement motivé. J’ai eu l’occasion de l’emmener avec moi sur une séance d’essais Michelin pendant deux jours et je pense qu’il a déjà pu y apprendre pas mal de choses. »

 

L’aide que peut donner un pilote du calibre de Freddy Loix ne se limite évidemment pas à de simples conseils de pilotage. « Je pense qu’il y a beaucoup de jeunes capables de rouler vite », poursuit celui qui vise une quatrième couronne belge cette année. « Mais beaucoup ne savent pas tenir compte de leurs limites. S’ils ne sont pas dans le rythme, ils forcent leur pilotage plutôt que d’analyser la situation et de voir pourquoi ils perdent du temps. Lors de mes essais chez Michelin, j’ai montré à Guillaume que, moi aussi, j’ai mes limites et que l’essentiel est de les connaître. Quoi qu’il en soit, je suis vraiment heureux de pouvoir soutenir Guillaume. J’ai 45 ans, l’essentiel de ma carrière est derrière moi et j’ai aujourd’hui envie de partager tout ce que j’ai appris. »

 

Ravi de cette opportunité, Guillaume a prouvé au Rallye de Wallonie qu’il a déjà bien assimilé plusieurs conseils du « maître ». Après avoir affiché une belle progression sur la terre – une surface où il a tout à apprendre – lors du Rallye Terre de Causses, épreuve d’ouverture de la Peugeot 208 Rally Cup, le Nivellois tentera de les mettre de nouveau en application lors de la deuxième manche de cette coupe monomarque, qui se tiendra cette fois sur l’asphalte du Rallye d’Antibes Côte d’Azur du 19 au 22 mai.

 

Calendrier 2016 

 

Peugeot 208 Rally Cup

Rallye Terre des Causses (1-3 avril – Terre)

Rallye d’Antibes Côte d’Azur (19-22 mai – Asphalte)

Rallye Terre de Langres (24-26 juin – Terre)

Rallye Terre de Lozère (26-28 août – Terre)

Rallye du Vosgien (15-17 septembre – Asphalte)

Rallye Terre des Cardabelles (7-9 octobre – Terre)

Rallye du Var (24-27 novembre – Asphalte)

 

Epreuves du Championnat de Belgique

Rallye de Wallonie (29 avril-1er mai – Asphalte)

Rallye du Condroz-Huy (5-6 novembre – Asphalte)

 

banniere-inf-2480

Cette entrée a été publiée dans News le par .